11 9 1950 citoyen jmg

21/01/2013

La neige, quelle aubaine !

La neige, quelle aubaine… pour les télévisions françaises ! Ainsi, dimanche soir 20 janvier, dans le 20 heures de Claire Chazal, nous attendions le traitement de l’actualité dramatique du week-end après le carnage de la prise d’otages dans le Sahara. Patience, téléspectateur ! La neige, le froid, les imprudents de la route malgré les avertissements, le verglas, le train à grand vitesse mis au ralenti, toutes ces contrariétés hivernales ont pris le dessus. Il est vrai que, normalement, la neige ne devrait plus tomber en hiver, puisque le climat se réchauffe.

 

Nous le voyons, la Suisse n’est pas seule à subir le rythme sélectif du développement de l’actualité imposé par les animateurs de la radio-télévision d’Etat. La neige, quelle aubaine pour hiérarchiser l’actualité ! Elle dépose son manteau opaque sur les errements du gouvernement et sur l’embardée solitaire dans les déserts d'Afrique (malgré l'Europe, déesse de tous les discours convenus), avec ses conséquences meurtrières et sanglantes dont il vaut mieux ne pas trop parler. Avec un autre président (sans doute pas aussi normal que François Hollande), je vous laisse imaginer le déferlement médiatique sur une telle déroute, malgré un hiver tout à fait normal.

 

Pourtant, la téléspectatrice et le téléspectateur financent (par une taxe librement choisie et qu’ils paient avec délectation… sans parler de la publicité et de l’argent du contribuable) un « message » plutôt que l’information qu’ils sont en droit d’attendre.

Mesdames et Messieurs les animateurs des médias publics, nous en avons assez !