11 9 1950 citoyen jmg

29/06/2015

Adieu, Charles Pasqua!

A l'instant, j'apprends le décès de Charles Pasqua, figure emblématique (et ambiguë) du gaullisme méridional. Il fut résistant, avec le courage qu'il fallait dans la lutte contre l'abomination nazie des années 1930, 1940. Il fut ministre, de l'Intérieur, c'est-à-dire de la sécurité. Pasqua, c'était la faconde! Un caractère, malgré les ombres inséparables de bien des actions dans le monde ô combien trouble des eaux si souvent boueuses du combat politique. Tout n'est pas lumière dans la lutte contre le mal. Hélas, hélas, hélas, comme l'a triplement écrit son maître, Charles de Gaulle.

Adieu, Charles Pasqua!

Commentaires

Charles Pasqua côté pile : patriote, gaulliste, résistant, républicain, ferme ministre de l'Intérieur ("il faut terroriser les terroristes"), gouailleur à en être drôle.
Charles Pasqua côté face : membre fondateur et vice-président en 1961 du Service d'Action Civique, les barbouzes (Medhi Ben Barka enlevé et disparu, SAC-Oufkir-SDECE...fureur du général de Gaulle) ferme ministre de l'intérieur (Malek Oussékine tabassé à mort)
Qu'il repose en paix.

p.losio

Écrit par : pierre losio | 30/06/2015

Les commentaires sont fermés.