11 9 1950 citoyen jmg

11/07/2014

Football: pari pour une finale

« Monsieur voudra regarder le match… » L’accueil est aimable et sympathique, sur cette terrasse d’un petit restaurant du cours Saleya de Nice, lieu du marché (les légumes, les fruits et les fleurs), à deux pas de la mer, de la préfecture des Alpes-Maritimes et de la mairie de la ville. Le match… je n’y avais pas vraiment songé mais, une fois encore, comme à chaque grande coupe (d’Europe, du monde), je me laisse prendre au jeu. Ce dimanche 8 juillet 1990, finale de la Coupe du monde de football, à Rome.

 

La soirée azuréenne est belle et nous avons envie d’un petit resto et de bon temps. Sans m’en rendre compte, je tourne le dos à l’écran du téléviseur, mais l’invitation de la patronne me remet vite dans le bon sens ! Elle pense peut-être s’adresser à un amateur de foot : « Qui gagnera ? » Partial, un peu excité, je réponds : « L’Allemagne ! » Il me semble même avoir donné le score.

Le gagnant fut… l’Allemagne, avec un but contre l’Argentine, belle revanche de la Mannschaft après sa défaite contre la même équipe quatre ans plus tôt ! Sur la route du retour, nous nous sommes laissé emporter par le flot des klaxons sur la longue promenade des Anglais qui longe le littoral.

 

Dimanche 13 juillet 2014, nouvelle rencontre des Allemands avec l’Argentine. Impossible de rater le rendez-vous. J’ose un pari : victoire de l’Allemagne ; un pronostic : 2-1. Bon dimanche !

Les commentaires sont fermés.