11 9 1950 citoyen jmg

13/01/2014

Pour la libre circulation… des idées !

La Corée du Nord célébrait, le 8 janvier, l’anniversaire de Kim Jong-un, petit-fils du Grand Dirigeant Professeur de toute l’humanité Kim Il-sung, fondateur du régime, et fils de Kim Jong-il, le regretté Cher Dirigeant décédé en 2011. Lors des festivités, Dennis Rodman, basketteur venu tout droit des Etats-Unis, y est allé de son petit couplet avec le célèbre « Happy Birthday to You, Mister President » et d’une étreinte affectueuse avec le leader de la Corée du Nord, hommage ému à la Nouvelle Conscience éclairée du monde… (J’extrapole, car le descendant de la dynastie dirigeante n’a pas encore reçu son nom de baptême révolutionnaire, tout au moins au stade actuel de mes connaissances de la politique nord-coréenne.)

Faut-il en rire ? Absolument pas. L’organisation non gouvernementale (ONG) Portes ouvertes vient de publier, précisément le 8 janvier 2014, l’index mondial de la persécution en 2013, lequel recense « les 50 pays où être chrétien coûte le plus », selon ses propres termes. En tête du peloton, la Corée du Nord, puis, au rythme du glas des libertés, viennent la Somalie, la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, l’Arabie saoudite, les Maldives, le Pakistan, l’Iran, le Yémen, le Soudan, l’Erythrée, la Libye… et plus loin, notamment, la Centrafrique, l’Egypte, la Colombie, la Jordanie… plus loin encore, l’Inde, et la Tunisie, et l’Algérie, et le Mali, et la Chine, et le Maroc, et le Niger, au 50e rang.

Portes ouvertes fait preuve d’un réel souci d’objectivité, tant le champ de ses investigations est miné. Ses sources sont très variées, autant laïques que religieuses. Un certain nombre d’experts extérieurs à l’organisation sont consultés. Après vérification, les informations venues du terrain sont comparées à celles diffusées par la presse, les instituts de recherche et d’autres ONG.

L’index fait état de violences, de pressions morales et sociales dans la vie de tous les jours, d’atteintes à la liberté de pensée. Elles se manifestent par des assassinats (2123 en 2013), des faits violents contre la minorité chrétienne, des destructions d’églises et de bâtiments. Elles sont le fait de l’intégrisme, des seigneurs de guerre, de l’intolérance du laïcisme, du totalitarisme et, relève Portes ouvertes, de systèmes de corruption.

Dans un monde qui se veut sans frontières, où en est la liberté de circulation des idées ? Elle est pourtant garantie par la Déclaration universelle des droits de l’homme. « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de rechercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Article 19.) La déclaration poursuit en affirmant que « toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques ».

Durant l’année 2013, j’ai posté sur ce blog « Liberté de conscience, partout et pour tous ! », deux notes consacrées au pasteur Saeed Abedini, enfermé dans une geôle d’Iran. Malgré le coup de téléphone du président Obama à son homologue iranien pour plaider la cause du prisonnier, Saeed est toujours en prison. Au début des années 1970, l’administration Nixon inaugurait la diplomatie du ping-pong, prélude à la première visite d’un président américain en Chine populaire. Ce 8 janvier, les embrassades entre Kim Jong-un et Dennis Rodman inaugurent-elles la diplomatie du basket ? Ce serait le lever d’un coin de rideau pour un peuple, le peuple de Corée du Nord, et, tout bien considéré, l’année 2014 n’aurait pas si mal commencé.

http://citoyengenet.blog.tdg.ch/archive/2013/02/21/libert...

 

http://citoyengenet.blog.tdg.ch/archive/2013/09/29/libert...

Les commentaires sont fermés.