11 9 1950 citoyen jmg

06/10/2013

Un tramway nommé désir

Les Genevoises et les Genevois ont voté. On analysera les résultats dans tous les sens. Réponse des citoyens aux grands problèmes de notre beau canton, problèmes qui ont pour nom sécurité, logement, petite enfance, transports…

 

Ah, les transports ! Ah, la mélodie de la mobilité douce ! Première réaction à chaud : la sympathique ministre des transports de notre République se retrouve vraiment mal lotie à l’issue de ce premier tour de scrutin pour l’élection de notre Conseil d’Etat. Notre Sœur Sourire genevoise, drapée dans sa modestie exemplaire, a entendu… les urnes. Elle a entendu, pour une fois. Elle jette l’éponge. Elle se retire. Elle ne sera plus conseillère d’Etat dans quelques semaines.

Ah, si Mme K. avait écouté ces milliers de citoyennes et de citoyens et ces collectivités locales qui lui demandaient de rétablir ici une ligne de tram, là de meilleures cadences de nos transports en commun ! Elle était sourde. Elle était sourde, parce qu’elle avait raison. Mais ses concitoyennes et concitoyens ont parlé, et elle a entendu, cette fois. Ce dimanche 6 octobre 2013, heure de vérité pour notre démocratie citoyenne, Mme K. a jeté l’éponge.

 

Ce dimanche d’élections, un scénario très genevois : un tramway nommé désir.

Les commentaires sont fermés.