11 9 1950 citoyen jmg

12/09/2013

Hymne américain à la Jimi Hendrix ?

Sympathique, le chef de la diplomatie des Etats-Unis, en visite dès aujourd’hui à Genève, où il aura des discussions serrées avec son homologue russe sur la crise syrienne… Non seulement il se promène au bord du lac (le lieu est propice pour déstresser), mais il s’installe pour déjeuner dans un restaurant (c'est bon pour le moral). Plus encore, la presse nous apprend qu’il est venu dans notre ville avec sa guitare. On a entendu John Kerry s’exprimer parfaitement en français, ce qui l’honore et gratifie son pays d’un petit plus, mais on ne connaissait pas, sur les bords du Léman, ses dons de musicien.

La musique adoucit les mœurs, dit l’adage. On se souvient d’un roi d’Israël tourmenté dont la mauvaise humeur se dissipait quand un jeune berger venait jouer de la cithare devant lui. On souhaite bien entendu que la guitare, instrument de prédilection des pacifistes américains (voyez Bob Dylan !) calmera les ardeurs guerrières et apaisera les esprits lors des négociations. Il est permis de craindre ‒ hélas ! ‒ que le secrétaire d’Etat gratte sur sa guitare un hymne américain dissonant, à la Jimi Hendrix. Mais restons confiants !

Les commentaires sont fermés.